Aller directement au contenu
Saint-Jean
Saint-Jean

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles


Le programme de leadership jeunesse Faut que ça bouge se termine avec succès!

SUMMERSIDE, Î.-P.-É. – le 25 février 2011 – De toutes les perspectives, la première année du programme de leadership économique communautaire jeunesse Faut que ça bouge (FQCB) est considérée un énorme succès.

 

Lors du banquet de clôture à Summerside, le samedi 19 février dernier, les 24 jeunes participants du programme, provenant de tous les coins du Canada atlantique, ont clairement indiqué qu’ils en avaient énormément appris au sujet du leadership pendant les quatre fins de semaine d’apprentissage du programme. Mais c’est surtout en développant et en mettant en œuvre un projet communautaire dans leur propre région, avec les outils qu’on leur avait présentés et avec leurs mentors, qu’ils se sont rendus compte qu’ils sont des leaders communautaires aujourd’hui et non seulement dans le futur lorsqu’ils seront adultes.

 

Les gagnants de prix, lors du banquet de clôture du programme Faut que ça bouge.


« Après une année à FQCB, ces jeunes leaders de 14 à 17 ans repartent avec plus de confiance et d’assurance pour finaliser un projet de développement dans leur communauté et possiblement pour commencer d’autres projets dans le futur, » a signalé Carole Devost, coordonnatrice atlantique de FQCB. « Comme l’ont si bien dit plusieurs des jeunes participants d’un air très rassuré : On sait maintenant qu’il n’y a rien d’impossible, tout est possible! »

 

Myranda Kelly, participante du programme et présidente de Jeunesse acadienne (l’organisme parrain du programme), a également offert de grandes louanges pour FQCB. Elle affirme qu’elle a vécu « une expérience inoubliable » avec des jeunes leaders incroyables du Canada atlantique.

 

« Ce programme m'a donné l'opportunité de faire un changement positif dans ma communauté et je peux honnêtement dire que ce fut un grand succès, » a-t-elle ajouté. « Le programme FQCB nous a fourni tous les outils dont nous avions besoins pour mettre en place notre projet. Sans ce programme et sans nos mentors exceptionnels, notre projet n'aurait jamais été réalisé. »

 

Elle considère que cette première édition du programme fut un bon point de départ qui mènera à un futur « rempli de succès et de fun pour la jeunesse ».

 

À tour du rôle, lors du banquet, un politicien, plusieurs jeunes, plusieurs des mentors ainsi que des représentants des RDÉE et des organismes jeunesses des quatre provinces de l’Atlantique ont tous affirmé que l’initiative en avait bien valu l’investissement de fonds, de temps et d’énergie.

PRIX SPÉCIAUX

 

Lors de la soirée de clôture, on a d’abord remis à chacun des participants des certificats de leadership ainsi qu’un petit montant d’argent qu’ils doivent investir dans leur projet.

 

On a ensuite remis cinq prix spéciaux à des jeunes qui ont fait des efforts spéciaux au cours de l’année. Les jeunes eux-mêmes ont voté pour les trois premiers prix tandis que l’équipe d’animation a voté pour les deux derniers. Les prix et leurs gagnants sont :

 

-          Persévérance : Joshua Hudson de St. John’s, T.-N.-L. (Projet « Centre emploi
jeunesse »)

-          Débrouillardise : Michaël Larocque et Myriam-Chantal Taillon de Shippagan, N.-B. (Projet d¹équipe « Parc de planche à roulettes »)

-          Ralliement des gens : Mathieu Arsenault, Taylor Arsenault, Myranda Kelly et Natalie LeBlanc de la région Évangéline, Î.-P.-É. (Projet d’équipe «Comité d’activités Jeunesse acadienne »)

-          Participation active aux 4 sessions : Il y a deux gagnants, soit Katherine Pettipas de Pomquet, N.-É. (Projet « Campagne de sous pour aide humanitaire ») et Daniel Boutin de Dartmouth, N.-É. (Projet « Production et animation d’émissions à la radio communautaire »)

-          Le projet le plus avancé : Il y a­ deux gagnants, soit Thibault Jacquot-Paratte de Greenwood, N.-É. (Projet « Organisation du 1er Festival de poésie-musique de Greenwood, N.-É. ») et Frédéric Comeau de Tracadie-Sheila, N.-B. (Projet « Construction d’un parc de volleyball sur sable »).

 

 

AUTRES PROJETS

 

Par l’entremise de FQCB, les jeunes ont réalisé 17 projets communautaires. Parmi ceux-ci, on retrouvait également la mise sur pied d’une troupe de danse style électro, d’une troupe de théâtre et d’improvisation, d’un projet de fierté française, d’un projet de nettoyage de plages, d’un gouvernement jeunesse, d’un projet de prévention de violence et d’un projet de recyclage.

 

« Faut que ça bouge » est une initiative de Jeunesse acadienne et RDÉE Île-du-Prince-Édouard, réalisée en collaboration avec les organismes jeunesse et les RDÉE des trois autres provinces de l’Atlantique. On a réalisé ce projet grâce à des contributions financières de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et de Patrimoine canadien.

 

Pour plus d’information :

Carole Devost

Coordonnatrice atlantique

Programme « Faut que ça bouge »

(902) 370-7333



Archives

Toutes les archives des nouvelles



Événements

Il n'y a aucun événement en ce moment

Calendrier complet »

Abonnez-vous à l'info-courriel



Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FFTNL)
65, chemin Ridge, 2e étage, bureau 233
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
A1B 4P5

Date d'impression : 11 décembre 2016
Téléphone : 709-722-0627
Télécopieur : 709-722-9904
Courriel :
Site Internet : http://www.francotnl.ca/