Aller directement au contenu
Saint-Jean
Saint-Jean

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles


Communiqué de la FCFA : Réponses des partis au questionnaire de la FCFA

 

Communiqué

Le mardi 26 avril 2011

 


Pour diffusion immédiate

Réponses des partis au questionnaire de la FCFA

L’écoute du NPD, la timidité des libéraux, le silence des conservateurs et des Verts

 

Trois des cinq partis politiques fédéraux ont répondu au questionnaire de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada sur les enjeux de la francophonie et des langues officielles. La Fédération publie aujourd’hui, à l’intention des citoyens francophones qui exerceront leur droit de vote le 2 mai prochain, trois fiches résumant les engagements des partis sur ces enjeux. « Nous invitons également les citoyens à consulter sur notre site Web les réponses des partis afin de se faire eux-mêmes une idée sur quelle formation politique représente le mieux leurs aspirations », souligne la présidente de la FCFA, Marie-France Kenny.

Le premier constat – fort positif – que tire la FCFA des réponses est que le Nouveau Parti démocratique, le Parti Libéral et le Bloc Québécois sont tous trois prêts à travailler avec les communautés pour mettre en place des politiques, des programmes et des services qui répondent vraiment à leurs besoins.

Cela dit, la Fédération a relevé des points forts et des points faibles dans chacune des réponses des partis. Notamment, la réponse du NPD montre que la vision du parti par rapport à la dualité linguistique a considérablement mûri au cours des années. « On y parle notamment d’inclure dans les ententes fédérales-provinciales/territoriales des clauses linguistiques qui prévoient des sanctions lorsque les obligations ne sont pas respectées, et on promet de « redessiner » le plan gouvernemental en matière de langues officielles pour qu’il reflète réellement les besoins des communautés, indique Mme Kenny. Il reste à voir comment ils livreront la marchandise dans le prochain Parlement ».

La FCFA constate aussi que le Parti Libéral du Canada s’engage à mettre en place un prochain plan d’action pour les langues officielles qui prendrait le relais de la Feuille de route pour la dualité linguistique en 2013. Le parti présente aussi des idées sur l’amélioration de la gestion des langues officielles dans l’appareil fédéral; on parle notamment de remettre le dossier à un organisme central qui puisse « insister sur une façon de faire, une ligne directrice ».

Toutefois, la Fédération s’attendait à plus d’audace du parti qui a donné la Loi sur les langues officielles au Canada. « Certaines réponses des libéraux manquent de précision. Par exemple, lorsqu’on demande comment les partis reconnaîtront que les francophones vivant en milieu minoritaire ont des besoins spécifiques, le Parti Libéral nous répond qu’il rétablira le questionnaire long obligatoire du recensement. L’intention est louable, mais c’est loin d’être suffisant », déclare Mme Kenny.

Le Bloc Québécois réitère quant à lui que ce n’est pas le bilinguisme qui a besoin d’être soutenu au pays mais bien le français. Le Bloc s’engage notamment à exiger qu’on montre comment on a consulté les communautés avant de mettre en place des politiques qui ont un impact sur elles.

La FCFA n’est toutefois pas en accord avec la position du Bloc à l’effet que les provinces sont les mieux placées pour relever les défis de l’accueil et de l’intégration des nouveaux arrivants, y compris dans les communautés francophones en situation minoritaire. « Nous ne nous opposons certainement pas à l’idée que le Québec doit avoir sa propre politique en immigration. Mais ce qui est bon pour le Québec n’est pas nécessairement bon pour les francophones dans les autres provinces et les autres territoires », souligne Mme Kenny.

Ni le Parti Conservateur du Canada, ni le Parti Vert du Canada n’ont répondu au questionnaire de la FCFA, malgré les suivis effectués auprès de divers contacts dans ces deux formations politiques.

On peut consulter les réponses des partis au questionnaire de la FCFA à l’adresse www.fcfa.ca, dans la section Élections 2011.

 

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que dix organismes nationaux. Elle a pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

- 30 -

Renseignements :

  • Serge Quinty, directeur des communications, FCFA du Canada
    Tél. : (613) 286-4820  


FichierRésumé des réponses
Taille du fichier : 272 Ko

Archives

Toutes les archives des nouvelles



Événements

Il n'y a aucun événement en ce moment

Calendrier complet »

Abonnez-vous à l'info-courriel



Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FFTNL)
65, chemin Ridge, 2e étage, bureau 233
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
A1B 4P5

Date d'impression : 10 décembre 2016
Téléphone : 709-722-0627
Télécopieur : 709-722-9904
Courriel :
Site Internet : http://www.francotnl.ca/