Franco-Jeunes fait le point, à la veille de ses grandes activités estivales

12 mai 2008

Franco-Jeunes fait le point, à la veille de ses grandes activités estivales

St. John's, 12 mai 2008 - À moins de 100 jours des Jeux de la francophonie canadienne 2008, Franco-Jeunes de Terre-Neuve-et-Labrador (FJTNL) fait le point.

« 2007 et 2008 ont été les années les plus dynamiques de Franco-Jeunes depuis longtemps », affirme Nushka Blais, présidente de FJTNL « et c'est important que la communauté le sache ».

En 2007, FJTNL a été l'hôte du Festival jeunesse de l'Acadie. L'événement a remporté un énorme succès et a vu la plus forte participation des jeunes francophones de la côte Ouest de la province depuis plusieurs années.

Le début de l'année 2008 a été très occupé entre le Parlement jeunesse pancanadien tenu à Ottawa en janvier et la première édition du Camp jeunesse de Labrador City en février. « Le camp de Labrador City a été très populaire et nous aimerions en présenter un dans toutes nos régions », explique M. Patrice Michaud, directeur général de FJTNL.

L'été sera aussi très chargé pour les jeunes francophones de la province. Grâce aux efforts de FJTNL, les jeunes francophones de Terre-Neuve-et-Labrador participeront, pour la première fois dans l'histoire des Jeux de l'Acadie, à l'édition 2008 à titre de délégation officielle. Il faut préciser que l'an dernier, Terre-Neuve-et-Labrador a remporté deux médailles à ces jeux à titre de délégation invitée.

FJTNL est aussi responsable de la délégation provinciale aux Jeux de la francophonie canadienne 2008 au mois d'août et compte y envoyer plus de 60 participants. À la fin de l'été, FJTNL participera au Festival jeunesse de l'Acadie 2008 à Chéticamp, Nouvelle-Écosse.

L'année 2009 sera plus active que jamais avec le Congrès mondial acadien, le Grand rassemblement jeunesse et le Parlement jeunesse acadien qui compteront tous une forte délégation de Terre-Neuve-et-Labrador.

« Malgré nos nombreuses réussites, nous faisons face à quelques défis que nous surmonterons avant la fin de l'année », affirme M. Michaud. FJTNL aimerait pouvoir offrir de la formation en leadership aux jeunes de toutes les régions de la province. « Le défi, c'est le financement », ajoute-t-il. En effet, malgré sont mandat provincial, FJTNL opère avec le plus petit budget des organismes francophones de la province.

Franco-Jeunes et un organisme jeunesse francophone provincial à but non-lucratif, ayant son siège social à St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador

- 30 -

Renseignements :

Philippe Enguehard, directeur général adjoint : (709) 722-8302 ou dga@fjtnl.ca

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités