Semaine de la santé mentale

1 mai 2017

 


 

 

 

COMMUNIQUÉ

 


 

 

Déclaration du premier ministre du Canada à l'occasion de la Semaine de la santé mentale

 

 

Le 1 mai 2017
Ottawa (Ontario)

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante, à l'occasion de la Semaine de la santé mentale :

« Cette semaine, j'encourage tous les Canadiens à #Parlerhautetfort pour accroître la sensibilisation au sujet de la santé mentale, un aspect important mais parfois invisible de notre santé générale.

« Dans le cadre de la campagne de cette année, dirigée par l'Association canadienne pour la santé mentale, on nous demande d'élever la voix pour que les Canadiens obtiennent les soins de santé mentale dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin. La santé mentale fait partie intégrante de notre bien-être mais trop souvent, les délais trop longs ou les services limités empêchent les Canadiens d'obtenir les soins de santé dont ils ont besoin.

« C'est pourquoi le gouvernement du Canada versera aux provinces et territoires cinq milliards de dollars au cours des dix prochaines années pour soutenir des initiatives en matière de santé mentale. Ces investissements permettront d'améliorer l'accès à des interventions, à des services et à des soins de santé mentale qui ont fait leurs preuves, pour des gens de partout au Canada. En mettant l'accent plus particulièrement sur les adolescents et les jeunes adultes, nous aiderons ainsi jusqu'à 500 000 jeunes Canadiens.

« Nous savons qu'un plus grand accès aux soins et à du soutien ne représente que la moitié de l'équation. Le fait d'avoir accès à un logement sûr, adéquat et abordable, et de pouvoir trouver et garder un emploi bien rémunéré fait aussi une différence au niveau de la santé des gens. C'est pourquoi le gouvernement du Canada fait des investissements importants dans des initiatives liées au logement et à l'emploi. Grâce au nouveau fonds national pour le logement de cinq milliards de dollars, les personnes qui ont des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie seront mieux soutenues.

« Le gouvernement du Canada donne suite à son engagement d'aider les communautés à surmonter leurs difficultés particulières en matière de santé mentale. S'appuyant sur des initiatives dirigées par les Autochtones comme le Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations et la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits, le budget de 2017 prévoit plus de 200 millions de dollars sur les cinq prochaines années pour soutenir davantage les services de santé mentale destinés aux Premières Nations et aux Inuits. Cela inclut notamment pour la première fois les services des guérisseurs traditionnels dans le cadre du Programme des services de santé non assurés, administré par Santé Canada.

« Nous sommes très nombreux à avoir eu à affronter la maladie mentale, y compris ma propre famille. À tous ceux qui ont été aux prises avec une maladie mentale : merci de partager votre histoire et de démontrer que l'on est plus fort lorsqu'on fait preuve d'ouverture. Vous n'êtes pas seuls. Aujourd'hui, je me joins aux Canadiens pour célébrer leur résilience et pour élever la voix en disant qu'il faut un accès rapide aux services et au soutien en santé mentale. Ensemble, nous veillerons à ce que tous les Canadiens aient les soins et le soutien nécessaires pour avoir une vie épanouie et saine. »

Liens connexes

 

Suivez-nous


Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités