Coronavirus: quels sont vos droits et vos devoirs au Canada?

16 mars 2020

Durant l'épidémie de COVID-19, provoquée par un coronavirus, qui sévit actuellement sur le territoire canadien, ignorez d'abord les "fausses nouvelles" (fake news) et les scénarios de fin du monde. En cas de guerre, de catastrophe ou d'épidémie, les lois du Canada continuent à exister et à être appliquées.

En général, ces lois permettent au gouvernement du Canada de :

- mettre en quarantaine une personne qui peut être atteinte d'une maladie contagieuse.

- mobiliser l'armée pour aider une province, comme lors de catastrophes naturelles.


Mais même en cas d'épidémie, le gouvernement doit respecter les lois comme la Charte canadienne des droits et des libertés. D'ailleurs, plus une mesure porte atteinte à vos droits, plus vous avez le droit de vous opposer à la mesure.

EXEMPLES

1. Lorsque vous refusez une quarantaine ou désobéissez aux autorités, vous pouvez être arrêté. Dans ce cas, vous pouvez vous opposer à la décision par écrit. De plus, dès que possible, un juge doit déterminer si vous devez être libéré ou pas.

2. Lorsque le gouvernement veut interdire l'entrée à des voyageurs provenant d'une certaine région du monde, il doit prouver qu'aucune autre solution ne permet de contrôler la maladie.

Rappelez-vous, l'objectif d'une mesure en cas d'épidémie est de protéger votre santé et celle de vos proches, par exemple :
- se laver souvent les mains et respecter les mesures de distanciation sociale et de confinnement avec les personnes qui vous entourent
- respecter une quarantaine empêche la maladie de se propager
- accepter des soins de santé favorise vos chances de guérison

 

Suivez-nous


Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités