Covid-19 : la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador n'accepte plus les documents envoyés par courrier électronique à partir du 8 juin 2020

8 juin 2020

À compter du 8 juin 2020, la Cour suprême reprendra ses procédures normales de dépôt sous réserve des exceptions mentionnées ci-dessous. Cela signifie que la Cour ne accepter les documents envoyés par courrier électronique.

Les documents doivent être envoyés par courrier ordinaire ou laissés dans l'un des des boîtes de dépôt fournies dans chaque centre judiciaire (à l'exception des documents qui peuvent être déposés par le biais du portail de dépôt électronique des demandes d'homologation).


Bien que la Cour reconnaisse les avantages évidents de l'autorisation d'un dépôt électronique plus large, la Cour ne dispose pas actuellement d'un système de gestion électronique des documents pouvant accueillir le stockage de ces dépôts. Au cours du récent fonctionnement de la Cour, lors du dépôt des services ont été réduites, la Cour a autorisé le dépôt électronique de toutes les affaires urgentes et urgentes. Ce a demandé aux greffiers d'imprimer et de collationner chaque document déposé par voie électronique. Compte tenu de la et le fait que d'autres méthodes de dépôt sont maintenant disponibles, ce Le travail ne peut tout simplement pas être achevé.

Bien que la Cour reconnaisse les avantages évidents de l'autorisation d'un dépôt électronique plus large, la Cour ne dispose pas actuellement d'un système de gestion électronique des documents pouvant accueillir le stockage de ces dépôts. Au cours du récent fonctionnement de la Cour, lors du dépôt des services ont été réduites, la Cour a autorisé le dépôt électronique de toutes les affaires urgentes et urgentes. Ce a demandé aux greffiers d'imprimer et de collationner chaque document déposé par voie électronique. Compte tenu de la et le fait que d'autres méthodes de dépôt sont maintenant disponibles, ce Le travail ne peut tout simplement pas être achevé.


Le cas échéant, les signatures sur les documents de la Cour qui doivent être attestées par un commissaire à l'assermentation, doit être attesté avant d'être déposé. Veuillez noter que cette peut se faire à distance dans certains cas (voir le document intitulé "Témoignage temporaire de remplacement des documents Act).


Comme indiqué précédemment, les documents seront datés au moment de leur arrivée au palais de justice, mais le traitement des documents déposés auprès de la Cour peut être retardé en raison de l'actuelle les effectifs et le volume prévu de dépôts des boîtes de dépôt fournies dans chaque centre judiciaire (à l'exception des documents qui peuvent être déposés par le biais du portail de dépôt électronique des demandes d'homologation).


Bien que la Cour reconnaisse les avantages évidents de l'autorisation d'un dépôt électronique plus large, la Cour ne dispose pas actuellement d'un système de gestion électronique des documents pouvant accueillir le stockage de ces dépôts. Au cours du récent fonctionnement de la Cour, lors du dépôt des services ont été réduites, la Cour a autorisé le dépôt électronique de toutes les affaires urgentes et urgentes. Ce a demandé aux greffiers d'imprimer et de collationner chaque document déposé par voie électronique. Compte tenu de la et le fait que d'autres méthodes de dépôt sont maintenant disponibles, ce Le travail ne peut tout simplement pas être achevé.


Le cas échéant, les signatures sur les documents de la Cour qui doivent être attestées par un commissaire à l'assermentation, doit être attesté avant d'être déposé. Veuillez noter que cette peut se faire à distance dans certains cas (voir le document intitulé "Témoignage temporaire de remplacement des documents Act).


Comme indiqué précédemment, les documents seront datés au moment de leur arrivée au palais de justice, mais le traitement des documents déposés auprès de la Cour peut être retardé en raison de l'actuelle les effectifs et le volume prévu de dépôts.

Suivez-nous


Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités