La GRC rappelle que les excès de vitesse dans une zone de travaux sur la Transcanadienne coûtent cher

27 septembre 2021

Le 24 septembre, vers 23 h 30, un membre de la Section routière de la GRC circulait dans une zone de travaux routiers sur la Transcanadienne, près de Foxtrap, quand une camionnette circulant en direction est l'a dépassé à grande vitesse. Le conducteur, un homme de Torbay, ayant refusé de fournir un échantillon d'haleine, a été arrêté après avoir dépassé un véhicule de police banalisé à 114 km/h dans une zone de travaux routiers, où la limite était de 50 km/h.

Lors du contrôle routier, la police a remarqué que le conducteur de 41 ans semblait être en état d'ébriété. Il a refusé de fournir un échantillon d'haleine, et a donc été arrêté. Il a ensuite été libéré, mais devra comparaître en cour le 8 décembre 2021 pour faire face à des accusations de refus de fournir un échantillon d'haleine. Il a reçu une contravention pour excès de vitesse dans une zone de travaux routiers. Son permis a été suspendu et son véhicule mis en fourrière.

Les amendes pour excès de vitesse dans les zones de travaux routiers sont deux fois plus élevées. Par conséquent, cet automobiliste, qui circulait à plus de 51 km/h au-delà de la limite de vitesse dans une zone de travaux, a reçu une contravention de plus de 1 000 $.

Source : Gendarmerie royale du Canada

Suivez-nous


Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités