Cette semaine, officiellement reconnue comme Semaine de lutte contre l'exploitation sexuelle des jeunes

16 mai 2022

L'honorable Pam Parsons, ministre responsable de la Condition féminine et de l'Égalité des sexes, a souligné la Semaine de lutte contre l'exploitation sexuelle des jeunes en signant une proclamation aujourd'hui, en partenariat avec la Coalition Against the Sexual Exploitation of Youth (CASEY) (en anglais seulement).

La Semaine de lutte contre l'exploitation sexuelle des jeunes est axée sur la sensibilisation à l'exploitation sexuelle à Terre-Neuve-et-Labrador.

L'exploitation sexuelle des jeunes désigne légalement toute personne âgée de moins de 18 ans qui échange des services sexuels. Ceci inclut sans s'y limiter :

  • le sexe de survie (survival sex en anglais) : il s'agit de la pratique consistant, pour les personnes sans abri ou autrement défavorisées dans la société, à échanger des relations sexuelles contre de la nourriture, un endroit où dormir ou d'autres besoins fondamentaux, ou contre des drogues ;
  • la sextorsion ou chantage sexuel (extorsion de fonds en menacant victime de révéler des informations intimes) ;
  • l'exploitation sexuelle transactionnelle ;
  • le transport (Taxi, Uber, Lyft, auto-stop) ;
  • le logement (sexe sur canapé) ;
  • les matériaux/biens (nourriture, vêtements, médicaments [sur ordonnance/à usage récréatif]) ;
  • l'argent ;
  • la vengeance pornographique (revenge porn en anglais) ;
  • la diffusion de photos/vidéos à caractère sexuel d'une personne à titre de punition ou de représailles ;
  • l'exploitation entre pairs (y compris la vengeance pornographique, le sexting et l'auto-exploitation) ;
  • la traite des êtres humains (recrutement, transport, transfert, hébergement ou accueil de personnes) ;
  • le travail forcé (sexe par téléphone, spectacle pornographique, services d'escorte, massage érotique, strip-tease/danse érotique, dans la rue) ;
  • en ligne (salons de discussion, Snapchat, Facebook, TikTok, Instagram, Tumblr) ;

L'exploitation sexuelle a un impact négatif grave sur les personnes ayant une expérience actuelle et passée, leurs familles et nos communautés. Dans le cadre du budget 2022, le gouvernement a alloué 60 100 $ à la CASEY pour soutenir les initiatives visant à prévenir l'exploitation sexuelle et à aider les jeunes qui ont été ou sont actuellement victimes d'exploitation sexuelle.

Le gouvernement provincial s'est engagé à travailler en collaboration avec la communauté pour trouver des solutions à long terme à l'exploitation sexuelle et pour faire en sorte que les habitants de Terre-Neuve-et-Labrador vivent dans des communautés sûres et bienveillantes.

Source: communiqué de presse du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, traduction FFTNL.

Suivez-nous


Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités