La GRC rappelle que les préoccupations liées au passeport vaccinal ne sont pas du ressort de la police

4 novembre 2021

Depuis la mise en place du passeport vaccinal à Terre-Neuve-et-Labrador le 22 octobre, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a reçu de nombreuses plaintes de citoyens de la province alléguant que des représentants élus ou d'autres personnes les avaient extorqués ou avaient violé les droits de la personne.

La GRC a étudié les plaintes et, dans chaque cas, elle a conclu qu'aucun des renseignements qui lui avaient été fournis ne justifiait une enquête criminelle.

La GRC rappelle aux membres du public que les plaintes de ce genre ne sont pas du ressort de la police et qu'elles accaparent inutilement des ressources policières. La GRC encourage ceux qui ont des préoccupations à propos du passeport vaccinal ou d'autres questions de santé publique à communiquer avec leur représentant élu local ou le ministère gouvernemental concerné.

Source : communiqué de presse de la GRC

Suivez-nous


Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous sur Facebook
Suivez Nos actualités